Actualités
dimanche 24 novembre 2013

BlackBerry « sur les tablettes » d’un ancien d’Apple

Plus que quelques jours restants pour la date butoir de l’offre de rachat du constructeur canadien de smartphones BlackBerry (dont la société-mère était nommée RIM jusqu’à janvier 2013).

Lancée par son actionnaire majoritaire, le groupement financier canadien Fairfax, cette offre évalue la reprise de BlackBerry pour quelques 4,7 milliards de dollars (soit 3,4 milliards d’euros) et arrivera à échéance le 4 novembre prochain.

Plusieurs candidats au rachat du constructeur canadien de téléphonie mobile seraient pressentis, dont le chinois Lenovo, 1er constructeur mondial d’ordinateurs en terme de vente en 2013 et propriétaire de la division PC d’IBM. Mais récemment, c’est le nom de John Sculley qui circule dans la presse comme étant l’un des principaux prétendants à la reprise de la marque BlackBerry, qui a longtemps dominé le marché de la téléphonie mobile professionnelle avant le raz-de-marée Apple et Samsung.

John Sculley n’est pas un nom très célèbre, mais il s’agit quand même là de l’ancien patron de PepsiCo de 1977 à 1983 et d’Apple de 1983 à 1993. L’intéressé n’aurait pas encore confirmé officiellement son intention de rachat du groupe canadien. Il aurait toutefois déclaré qu’il a toujours été fan et utilisateur de BlackBerry et que la marque avait beaucoup de valeur dans son avenir. Verdict le 4 novembre...

X FERMER